Annuaire des maisons de retraite dans la region Alsace

236 résidences ont été trouvées dans la region Alsace

9 Rue de l'École

67118 Geispolsheim

En savoir plus

24, rue reuchlim

67150 Gerstheim

En savoir plus

1, rue du ch‚teau - b.p. 40252

67500 Haguenau

En savoir plus

5 Place d'Armes

67500 Haguenau

En savoir plus

51, route d'agueneau

67500 Haguenau

En savoir plus

8 Rue du Cygne

67600 Hilsenheim

En savoir plus

3 Rue de l'Hôpital

67270 Hochfelden

En savoir plus

4 Rue du Village

67170 Hochstett

En savoir plus

25 Rue de la Grossmatt

67800 Hoenheim

En savoir plus

122 Rue de la République

67720 Hoerdt

En savoir plus

Allée des Colombes

67810 Holtzheim

En savoir plus

30 Rue du Moulin

67400 Illkirch-Graffenstaden

En savoir plus

100 Route d'Eschau

67400 Illkirch-Graffenstaden

En savoir plus

38 Rue du Pasteur Herrmann

67340 Ingwiller

En savoir plus

2 Grand Rue

67130 Broque

En savoir plus

L'Alsace est une région culturelle, historique, et administrative du nord-est de la France métropolitaine. Région de l'Europe rhénane, elle se trouve au cœur de la mégalopole européenne (banane bleue)1. Avec une densité de 223 hab./km2, c'est la troisième région la plus densément peuplée de France métropolitaine2 après l'Île-de-France et le Nord-Pas-de-Calais mais c'est aussi la plus petite par sa superficie. L’Alsace est la première région exportatrice française en valeur d'exportations par habitant3, la deuxième quant au revenu disponible brut des ménages4, enfin, c'est une des régions de France où le taux de chômage est le plus bas5. Ce tableau idyllique ne doit pas masquer l'apparition de difficultés économiques depuis le début des années 20006.

L'Alsace fait partie de l'espace culturel des anciens empires allemand et austro-hongrois. Le principal dialecte alsacien qui appartient au groupe linguistique du haut allemand est la troisième langue autochtone de France après le français et l'occitan7. La région historique était subdivisée en trois entités : la Haute-Alsace8, la Basse-Alsace 9 et la République de Mulhouse10 qui vota sa réunion à la France en 1798. De 1800 à 1816, l'Alsace inclut Mandeure et l'ancienne Principauté de Montbéliard. En 1814, Kehl est perdue et en 1815, la Prusse annexe Landau, ainsi que les territoires au nord de la Lauter. L'Alsace est le berceau de La Marseillaise, elle a vu naître les généraux révolutionnaires Kléber et Kellermann et le capitaine Dreyfus. L'implication des Alsaciens dans la Révolution française11 ainsi que l'affaire Dreyfus ont scellé leur attachement à la République française12. Après la défaite de 1871, l'Alsace, dont est détaché le Territoire de Belfort, fait partie des provinces perdues. Le mythe et le revanchisme qu'elles inspireront accompagneront toute la Troisième République. La région sera à nouveau en première ligne lors des deux conflits mondiaux. Elle réintègre la République française en 1919, est à nouveau annexée par l'Allemagne nazie en 1940 avant de redevenir française en 1945. L'histoire houleuse de la région est une clé essentielle à la compréhension de certains particularismes locaux. Ainsi, de nombreux domaines sont régis par un droit local13 qui prime sur le droit général français.

Aujourd'hui, l’Alsace est divisée en deux départements, le Bas-Rhin au nord et le Haut-Rhin au sud. Le conseil régional siège à Strasbourg, qui est aussi la plus importante (449 798 habitants) des cinq grandes agglomérations de la région devant Mulhouse (243 618 habitants), Colmar (90 842 habitants), Haguenau (58 937 habitants) et Saint-Louis (Banlieue française de Bâle - 36 225 habitants)14. Deux Alsaciens sur trois vivent au sein de ces cinq aires urbaines15. Strasbourg et Mulhouse sont respectivement les 11e et 25e agglomérations les plus peuplées de France16. De tradition industrielle forte, Mulhouse est la ville de France métropolitaine qui a la plus forte proportion de jeunes17 tandis que Strasbourg est le siège de plusieurs institutions européennes, dont le Parlement européen et le Conseil de l'Europe.