<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Les fumeuses plus à risque d'AVC que les fumeurs

26/07/2017

Les résultats d'une étude finlandaise de l'Université d'Helsinki parue dans la revue Stroke, révèlent que les fumeuses sont plus susceptibles que leurs équivalents masculins de souffrir d'un accident vasculaire cérébral lié à une hémorragie méningée. Les auteurs se sont basés sur la cohorte FINRISK, qui comprend 65 521 Finnois, avec un suivi de 1,38 million de personnes-années. Au cours du suivi, les auteurs ont relevé 492 AVC hémorragiques, dont 266 chez des femmes. Ils notent qu'il y avait une relation dose dépendante entre le tabagisme et le risque d'AVC.

Les femmes qui fument 11 à 20 cigarettes par jour ont 3,89 fois plus de risque d'AVC hémorragique que les non fumeuses, tandis que les hommes qui fument autant de cigarettes n'ont qu’un risque augmenté par 2,13. La différence est encore plus marquée chez les très gros fumeurs (21 à 30 cigarettes par jour) puisque les femmes appartenant à cette catégorie ont un risque d'AVC hémorragique multiplié par 8,35 et les hommes par 2,76.

Autre donnée intéressante, les femmes qui fument peu (moins de 10 cigarettes par jour) ont un risque d'AVC hémorragique multiplié par 2,95, contre 1,93 chez les fumeurs. Il n'existe donc pas, selon les auteurs, de seuil en dessous duquel fumer ne représente pas de danger.

Selon le Dr Jodi Valdemar Lindbohm neurochirurgien de l'Université d'Helsinki et premier auteur de l'étude, les données des auteurs indiquent également que le risque d'AVC se normalise au bout de 6 mois sans fumer, ce qui renforce encore l'importance de l'arrêt du tabac chez les femmes. Le sexe et le style de vie sont des facteurs qui jouent un rôle prédominant pour prédire le risque d'AVC.

Source : Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus